Les habitats écologiques les plus surprenants

 

Partout dans le monde, les consciences s’éveillent et de plus en plus d’habitats écologiques, alternatifs, durables et quasi-autonomes voient le jour. Pour vous faire rêver ou vous donner des idées, voici quelques exemples d’habitations parfois surprenantes mais éco-responsables.

Les géonefs

habitats écologiques

Concept créé dans les années 70 par Mickaël Reynolds. Il est parvenu à développer un type d’habitat autonome et écologique.

habitats écologiques

Les géonefs ou Earthship ont une architecture assez particulière, ils possèdent de grandes surfaces vitrées exposées plein sud, des pièces construites en enfilades, des murs en terre et en matériaux recyclés comme des pneus ou des bouteilles en verre, une partie de leur structure est enterrée.

habitats écologiques

Les géonefs sont des habitats écologiques autonome, durables qui permettent de recycler des déchets.

Le domespace

habitats écologiques

Prix de l’environnement en 1994, cette maison allemande est très inspirée des igloos. Elle est constituée à 90 % de bois d’essences non traitées et certifiées FSC. Rotatif, il permet de profiter au maximum des périodes d’ensoleillement.

Les maisons souterraines

habitats écologiques

Ces maisons au look de cabanes de hobbits de la terre du milieu, sont non seulement, très esthétiques mais elles constituent également une alternative écologique qui s’intègrent totalement dans son environnement.

Si elles nous paraissent curieuses,elles font partie depuis bien longtemps du décor Islandais.

habitats écologiques

La construction de ces maisons troglodytes nécessite une sélection du terrain, qui prendra en compte, le climat, le type de sol, la topographie, le niveau de la nappe phréatique. L’orientation est un élément très important car elle doit permettre à la lumière d’entrer tout au long de l’année.

habitats écologiques

La masse thermique de la terre constitue le plus grand avantage des maisons enterrées. Elle constitue un isolant naturel qui permet de maintenir une température constante. Elles résistent également aux intempéries et aux sinistres. Elles s’intègrent à l’environnement et ne laisse pas d’empreintes écologiques.

Les maisons P.A.T.H de Philippe Starck

habitats écologiques

Le célèbre designer Philippe Starck s’est associé au constructeur slovène Riko pour créer une maison écologique préfabriquée accessible et technologique.

Respectueuse de l’environnement et neutre en carbone.

Isolation renforcée, éoliennes, pompes à chaleur et panneaux photovoltaïques, elles produisent plus d’énergie qu’elle n’en consomme.

Les méthodes de préfabrication utilisées pour sa construction sont écologiques également . Elles peuvent réutiliser les déchets générés de leur fabrication.

Personnalisables, elles sont déclinées en 34 plans selon les besoins et le budget des futurs acquéreurs. De 140 m² à 350 m², il faudra quand même compter entre 2500 € et 4500 € le mètre carré.

La maison éco serre

habitats écologiques

Cette concept house est la création des étudiants de l’université de Rotterdam dans le cadre d’un programme de « technologies de constructions durables ». Cette maison de 120 m² est entièrement construite en bois, en verre et en acier inoxydable. Elle a la particularité d’être entourée d’une serre.

L’idée est d’emmagasiner toute l’énergie fournie par le soleil.

habitats écologiques

Le jardin potager est situé sur le toit, courgettes, tomates, salades et bien d’autres y poussent sans apport d’énergie.

Panneaux solaires, récupérateurs d’eau de pluie et plusieurs technologies ont-été mises en places pour favoriser au maximum l’autonomie des habitants.

L’isolation a elle aussi été sérieusement pensée, les murs ont été recouverts de terreau sur 45 millimètres et les plantes y poussent librement assurant de garder la maison au frais l’été et au chaud l’hiver.

 

La wikkelhouse

habitats écologiques

La maison en carton, oui, oui, vous lisez bien, et performante en plus.

C’est une entreprise hollandaise qui a mis au point ce concept étonnant. Il s’agit de modules qui assemblés bout à bout permettent de construire une maison.

habitats écologiques

Ces modules sont constitué de 24 rames de cartons collés ensemble avec une colle écologique, recouvertes d’un enduit étanches et de lambris afin de garantir l’étanchéité.

Un module représente 5 m² pour un coût de 3900 €.

habitats écologiques

La wikkelhouse, littéralement maison de papier, ne nécessite pas de fondation, a des performances en isolation thermique et acoustique inégalées, est 3 fois plus écologique qu’une maison traditionnelle et a une durée de vie de minimum 50 ans.

Pour info, elles peuvent être livrée en Belgique et en France.

Choisir de vivre dans un habitat écologique permet d’allier le faible impact environnemental avec la préservation de la santé des habitants.

C’est là toute la philosophie d’Ecobati, vous proposer une gamme de matériaux de construction et de décoration s’inscrivant dans une démarche d’éco-construction et bienveillante pour l’homme et sa planète.

Virginie